fbpx

Est-ce que mon investissement locatif est rentable ?

Est-ce que mon investissement locatif est rentable ? Cette question est d’une importance capitale.

En effet, si votre investissement locatif n’est pas rentable, on peut dire que ce n’est finalement pas un investissement puisqu’il est censé nous rapporter de l’argent.

Mais alors comment savoir si mon investissement immobilier est rentable ? Comment le calculer ? Que faut-il prendre en compte dans ce calcul de rentabilité ?

Tout d’abord, quand on investit dans l’immobilier, c’est pour générer un revenu, un complément de salaire. Le but n’est pas de donner de l’argent à chaque fin de moi pour compléter le prêt, car le loyer ne suffit pas. Là, on parle d’un investissement négatif.

Il y a un autre point à prendre en compte et qui pour moi est plus important que la rentabilité bien que ce soit lié, il s’agit du cash-flow. C’est-à-dire l’argent qui tombe dans votre poche chaque fin de mois après avoir remboursé la mensualité du prêt ainsi que toutes les charges. Voilà ce qu’est le cash-flow et c’est bien le but d’un investissement, générer le plus de cash-flow possible sinon à quoi bon investir dans l’immobilier.

L’investissement locatif est un formidable moyen de s’enrichir et fiable. Pourquoi ? Chaque personne sur terre a besoin d’un toit au-dessus de sa tête, ce business est donc inépuisable. Vous serez sûr que votre bien se louera si vous le rendez attractif.

Comment calculer ma rentabilité et mon cash-flow ?

Passons maintenant à la partie la plus intéressante et la plus importante, comment savoir si mon investissement est rentable ? Tout d’abord, si vous n’êtes pas encore propriétaire du bien, vous devez savoir combien vous pouvez louer votre bien. Ensuite, vous devez connaître toutes les charges, absolument toutes pour ne pas avoir de surprise. Soyez vraiment vigilant lors de vos recherches, car ce point est extrêmement important.

Dans les charges de votre investissement vous devez prendre en compte votre prêt, c’est-à-dire les mensualités, le taux d’intérêt et le taux d’assurance emprunteur (que vous pouvez renégocier comme bon vous semble pendant la première année) ensuite les autres charges, assurance loyers impayés, assurance propriétaire non-occupant, frais de gestion d’agence, taxe foncière, estimation de réparation, les frais de copropriété et enfin les impôts. Et oui ça fait pas mal, mais pas de panique, on n’investit pas avec ses émotions, mais avec sa calculatrice, retenez bien ça.

Mettez tout ça dans un tableur et voyez ce qu’il en ressort. Vous pouvez maintenant calculer votre rentabilité de votre cash-flow. Dans ma formation, je vous donne mon propre tableau de calcul, vous pouvez le récupérer dès maintenant en cliquant ici.

Contrairement à certains gourous de l’investissement locatif, j’estime qu’une bonne rentabilité commence à partir de 7 à 8% NETTE et j’insiste bien sur le nette, je ne parle pas de rentabilité brute, car là, on peut monter jusqu’à 15%, des chiffres attractifs, mais qui ne sont pas vraiment parlant comparer à une rentabilité nette.

Vérifiez également votre cash-flow, car c’est pour cela que vous faites de l’investissement locatif. Là, vous savez si votre investissement est rentable ou non, s’il vous rapporte de l’argent.

Voici l’exemple avec un de mes appartements, vous voyez que les loyers perçus, après frais d’agence, car je ne m’occupe de rien, sont largement supérieur au prêt.

C’est un investissement rentable qui me rapporte de l’argent tous les mois.

Maintenant vous savez si votre investissement immobilier est rentable ou non.

J’espère vous avoir aidé et n’oubliez pas que la ressource la plus précieuse est votre temps, alors passez à l’action !

Bon succès !

Damien Panier